“Angels Unawares”, œuvre en bronze grandeur nature, représente un groupe de migrants et de réfugiés de diverses origines culturelles et raciales et de différentes périodes historiques. Ils se tiennent côte à côte, blottis sur un radeau. Au cœur de cette foule diversifiée apparaissent des ailes d’ange, suggérant la présence du divin parmi eux. L’œuvre tire son inspiration d’un passage biblique:

“N’oubliez pas l’hospitalité, car c’est grâce à elle que quelques-uns, à leur insu, hébergèrent des anges.”

Hébreux 13:2

Cette sculpture se fait l’interprète de l’aspect sacré qui existe en l’étranger, représenté ici sous les traits de migrants et de réfugiés. Aux dires de son créateur, le sculpteur Timothy Schmalz, le mérite de cette idée revient aussi au Père Michael Czerny, Sous-Secrétaire de la Section Migrants et Réfugiés du Dicastère du Vatican pour le Développement humain intégral. Parlant avec ce prêtre à Rome, en 2017, “celui-ci m’a suggéré de commencer à penser à l’élaboration d’une sculpture portant spécifiquement sur les réfugiés,” a déclaré l’artiste.

Timothy Schmalz

À propos de Timothy Schmalz


Depuis plus de 25 ans, Timothy Schmalz réalise des sculptures en bronze à grande échelle, dont beaucoup sont installés un peu partout dans le monde, dans des églises historiques, à Rome et au Vatican. Cet artiste figuratif canadien décrit ses travaux les plus importants comme des traductions visuelles de la Bible. Semblable à ses travaux précédents, dont le plus célèbre est le “Jésus sans abri” qui fut installé à Capharnaüm, en Israël et à Johannesburg, la sculpture de réfugiés intitulée “Angels Unawares” s’inspire d’un passage biblique. Timothy tente de créer des œuvres d’art épiques reliées à ceux qui les admirent par un design et des détails qui ne les touchent pas seulement au niveau émotionnel, mais qui permettent à chacun de sentir qu’il fait en quelque sorte “partie” de la sculpture.

Pour reprendre ses propres mots: «J’exprime mes sculptures comme des prières visuelles. Quand je crée une sculpture tridimensionnelle en bronze, je suis bien conscient qu’elle durera plus longtemps que moi. Je réalise que je suis au milieu de deux éléments qui sont plus durables que moi : le christianisme et le métal en bronze. C’est au milieu d’eux que j’ai développé une subtile appréciation pour ce que saint François qualifiait d’ “instrument.”»

Au Sujet Du Patronage

La sculpture “Angels Unawares” a pu voir le jour grâce à la contribution financière de Rudolph Peter Bratty et de son épouse Carolina. Le soutien apporté par cette famille à cette œuvre constitue un témoignage de sa vision, de son engagement et du véritable esprit d’espérance qui accompagne tout nouveau début.